Europe, Italie

Les Cinque Terre, de jolis villages pittoresques d’Italie

Après avoir cherché un joli endroit pas trop loin où passer 5 jours lors d’un week-end prolongé fin août, c’est munie de mon nouveau petit appareil photo compact, que je m’envole pour Italie et plus spécifiquement dans la région de la Ligurie où se trouvent les fameuses Cinque Terre.

Les villages

Cinque Terre est en réalité un parc national dans lequel se trouve, comme son nom l’indique, cinque villages qui ont chacun leur particularité.

Le premier en partant de Gênes s’appelle « Monterosso ». Il est le seul village des Cinque Terre à profiter d’une belle et grande plage accessible. En son centre se trouve une jolie église gothique (de style « ligure-pisan pour les connaisseurs) datant du XIVe siècle et qui est connue pour sa rosace qui fait partie des plus belles de l’Italie. Ses ruelles étroites sont des labyrinthes dans lesquelles on se perd volontiers car elles grouillent d’échoppes et de petits restaurants qui donnent plus envie les uns que les autres.

Le prochain sur la route se nomme « Vernazza » ou le village coup de cœur de beaucoup de touristes. Bien plus intime que Monterosso, ce petit village nous dirige droit vers la mer de par sa ruelle principale qui descend de la gare à son port et qui nous fait slalomer entre toutes les barques se trouvant le long de la rue. C’est quand on arrive au bout de cette ruelle qu’on aperçoit, derrière les innombrables parasols multicolores des terrasses, son port et ses quais où les gens s’agglutinent en mode farniente pour profiter du soleil ou se jeter à l’eau. C’est sur cette jolie place que j’ai décidé de m’arrêter pour manger une bonne pizza margherita (très original je sais) à l’ombre d’un beau parasol jaune. Repenser à cette pâte fine et croquante me met l’eau à la bouche…

C’est repue et avec un ventre bien rempli que je continue ma route en direction de « Corniglia« , le seul village des Cinque Terre qui se trouve en hauteur, à environ 100m de la mer. Un conseil, prévoyez de manger BIEN avant ou BIEN après y aller car ce n’est pas moins de 350 marches qui vous attend avant de pouvoir y accéder. Autant vous dire que je l’ai sentie passer mais, après l’effort, le réconfort. Sauf que, comme 350 marches c’était pas suffisant, s’y balader c’est monter, descendre… Puis remonter, puis redescendre… Pfiou, j’ai fait mon sport de la journée rien qu’ici! Mais ça en valait la peine car, en plus de faire merveilleusement disparaître la cellulite, ce joli petit village propose divers magasins, pizzerias, Gelateria plus sympas les uns que les autres. Je vous rassure, il est aussi possible de monter en bus depuis la gare au lieu des escaliers.

L’avant-dernier village avant la fin du parc national des Cinque Terre c’est « Manarola« . Il se trouve en bordure de falaises plutôt abruptes mais la mer est accessible par divers petits chemins. L’eau bien agitée ne découragera pas les plus téméraires qui se baignent et se jettent du haut de ces falaises sous les regards admiratifs des gens perchés sur un espèce de promontoire. Tout comme Vernazza, c’est une ruelle principale qui descend depuis la gare jusqu’à la mer. Vous y trouverez aussi de quoi manger et s’arrêter pour boire une bonne bouteille d’eau bien fraîche si vous vous êtes, comme moi, pas encore remis de l’ascension de Corniglia.

Le dernier village se nomme « Riomaggiore« . En arrivant au centre, vous aurez le choix entre monter un peu ou prendre de petits escaliers étroits en direction de la mer. Quelques bateaux entre lesquels slalomer et vous vous trouverez rapidement au bord de l’eau pour faire une des photos les plus connues des Cinque Terre. Encore un joli petit endroit où s’arrêter sur une terrasse pour boire un verre et profiter d’un petit vent maritime qui fait du bien (ou alors rentrer parce qu’on a mal aux pieds).

Comment se rendre aux Cinque Terre et où loger ?

Logements

Les cinque villages proposent des hôtels et chambres d’hôtes à tous les prix mais ceux-ci sont prisés et donc très vite complets. Ce n’est, par ailleurs, pas ce que je vous conseillerais pour la simple et bonne raison qu’il y a énormément de touristes et que le tour des choses à faire dans les villes et vite fait.

L’autre possibilité, celle que j’ai privilégiée, est de se loger en dehors du parc. Vous aurez le choix entre la grande ville de « La Spezia » ou d’autres plus petites telle « Lerici » où j’ai trouvé un joli petit hôtel tranquille, à 5 minutes à pied du centre ville et avec la vue sur la mer. Je ne peux que vous conseillez Lerici qui est tranquille et qui propose deux jolies plages et beaucoup de restaurants au bord de l’eau ou dans ses petites ruelles.

Transports

Etant un lieu très touristique, les transports pour y accéder y sont très bien faits. Vous aurez le choix entre prendre le bateau et faire les 4 villages accessibles par la mer ou alors prendre le train qui vous promène toutes les 20 minutes entre les gares de chacune des villes. Une idée qui m’est venue après coup, serait de faire un mix des deux afin de les découvrir par la mer et par la terre.

Par la mer

Il est possible de prendre un ferry depuis Lerici ou La Spezia très facilement. Plusieurs itinéraires prédéfinis vous sont proposés avec à peu près 1h de temps à passer dans chaque ville. Vous pourrez aussi choisir si vous souhaitez toutes les voir ou seulement 2-3. Le ticket journalier comprenant les allers et retours depuis Lerici coûte 35 euros par personne.

Par la terre

La gare principale de laquelle partir pour les Cinque Terre est celle de la Spezia. J’ai donc dû prendre un bus depuis Lerici jusqu’à la Spezia pendant environ 45 minutes puis le train pour les Cinque Terre pendant environ 20 minutes (pour accéder à Monterosso qui est la plus éloignée de la Spezia).

II existe un pass, la « Cinque Terre Card » que vous pourrez acheter pour 16 euros par personne dans la gare de la Spezia aux lieux prédéfinis. Ça ne sert à rien de chercher, vous ne la trouverez par sur les distributeurs de billets. Celle-ci vous donne l’accès à tous les sentiers du parc, des services de navette ainsi que la circulation illimitée en train entre les gares de La Spezia et Levanto. Autrement, vous pouvez aussi acheter un billet par trajet en train mais ceux-ci coûtent chacun 4 euros. Partir de La Spezia, y revenir et bouger entre les cinque villes vous coûteraient 24 euros. Je vous conseille donc de prendre la « Cinque Terre Card » si vous voulez être plus flexible et éviter de prendre un billet pour chaque trajet.

Cinque Terre propose aussi d’innombrables sentiers qui relient chaque ville. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur un site très bien fait qui est dédié aux Cinque Terre : http://www.cinqueterre-italie.com/marches-et-sentiers/.

Et les prix dans tout ça ?

Vous l’aurez compris, étant un lieu très prisé par les touristes, les prix grimpent. Dans les villages mêmes des Cinque Terre, les restaurants proposent à peu près tous les mêmes prix. Les pizzas coûtent à entre 5 et 15 euros pour les plus fournies. En ce qui concerne les hôtels, vous trouverez de tout et pour tous les goûts, en passant du petit 2 étoiles très peu cher au luxueux 5 étoiles hors de prix. Mon hôtel, le Doria Park Hotel 3 étoiles, m’a coûté 836 euros pour 5 nuits avec petits déjeuners, soit environ 170 euros par nuit pour une jolie chambre double un peu petite certes mais propre et offrant une belle vue sur Lerici et son port.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s